Illustration des sciences
en Bourgogne
et état de la recherche
____________________________________

pages 1 2 3

Nous nous proposons ici de répertorier les plus importants ouvrages publiés sur le sujet de l’illustration scientifique depuis environ le milieu des années 1980, en nous limitant aux monographies en anglais et en français, et en citant également quelques sites web particulièrement intéressants. Les ouvrages sont classés suivant les catégories suivantes :

A. En Bourgogne
I. Buffon
II. Nicéphore Niépce
III. Jules-Etienne Marey

B. L’illustration scientifique en général [page 2]
I. Manuels
II. Ouvrages historiques
III. Relations art/science

C. Domaines des sciences [page 3]
I. Histoire naturelle
II. Anatomie et médecine
III. Physique, mathématiques, statistiques
IV. Histoire, géographie et astronomie

 

A. En Bourgogne

Cette partie liste les récents ouvrages consacrés aux trois grands scientifiques liés à l’illustration en Bourgogne, par ordre chronologique Buffon, Niépce et Marey.

I. Buffon (1707-1788) [début de la page]

La biographie de Jacques Roger est toujours d’actualité :

ROGER, J., Buffon, Fayard, 1989.

A l’occasion de la célébration du tricentenaire de la naissance de Buffon, une série d’ouvrages a été publiée par de nombreux auteurs à son sujet. Citons les livres suivants, qui contrastent Buffon et son contemporain, Linné, ou son illustre successeur Darwin :

BERNEZ, M.O. (ed)  et HOQUET, T. (préface), L’Héritage de Buffon, Editions Universitaires de Dijon, 2009.

HOQUET, T., Buffon/Linné : Eternels rivaux de la biologie ?, Dunod, 2007.

HOQUET, T., Buffon illustré : les gravures de l’Histoire Naturelle, Muséum National d’Histoire Naturelle, 2014.

Citons également la réédition des 36 volumes de L’Histoire Naturelle chez Honoré Champion, en cours depuis 2007:

BUFFON, Œuvres complètes, Honoré Champion, texte établi, introduit et annoté par Stéphane Schmitt avec la collaboration de Cédric Crémière.

Il existe en Pléiade depuis 2007, également grâce au travail de Stéphane Schmitt et Cédric Crémière, un volume regroupant des textes choisis de Buffon.

BUFFON, Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, N°532, 2007.

Certaines rééditons récentes se concentrent sur les gravures ou mêmes les dessins pour les enfants, comme par exemple :

COLLECTIF, L’Histoire Naturelle de Buffon, Place Victoires, 2014

RABIER, B., Le Buffon choisi, Circonflexe, 2010.

COLLECTIF, L’alphabet Buffon, réédition de l’abécédaire de 1834, Edigo, Multimédias éditions, 2011.

Le site Buffon et l’histoire naturelle, créé par Thierry Hoquet et Pietro Corsi, présente l’ensemble des textes de L’Histoire Naturelle et la correspondance de Buffon.

La ville de Montbard anime le musée-site Buffon, qui inclut le Parc et le bureau de travail de Buffon.

A quelques kilomètres de Montbard, le village de Buffon présente l’usine sidérurgique de Buffon, créée à son instigation, avec son haut-fourneau et ses logements.

 

II. Nicéphore Niépce (1765-1833) [début de la page]

Le pionnier bourguignon de la photographie trouve sa place dans des histoires de la photographie, comme :

ROSENBLUM, N., A World History of Photography, Abbeville Press, 1997, 4e edition 2008.

FRIZOT, M., Nouvelle Histoire de la photographie, Adam Biro, 1994.

Les réflexions théoriques sur la photographie ne peuvent ignorer :

BARTHES, R., La chambre claire : note sur la photographie, Paris, Seuil, 1980

SONTAG, S., On Photography, New York, Farrar, Strauss and Giroux, 1977, London, Allan Lane, 1978.

Plus récemment, on peut aussi citer :

BATCHEN, G., Burning with Desire: the Conception of Photography, MIT Press, 1999.

Il y a peu d’ouvrages consacrés uniquement à Niépce, depuis l’ouvrage de Fouque de 1867. Dans les dernières années :

FAGE, J., Nicéphore Niépce et la photographie, 1987.

FRIZOT, M., 1839 : La photographie révélée, Centre national de la photographie, 1989.

JAY, P., Niépce, genèse d’une invention,  Société des amis du musée Nicéphore Niépce, 1988.

Pour voir les photographies de Niépce :

JAY, P. et FRIZOT, M., Nicéphore Niépce, Photopoche, Centre National de la photographie, 1999.

En 2005, Michel Frizot et Jean-Michel Sanchez ont réalisé un film sur Nicéphore Niépce :

Sensible à la lumière, Nicéphore Niépce et la photographie, écrit par Michel Frizot, réalisé par Jean-Michel Sanchez, les éditions du Cinéphore – musée Nicéphore Niépce, 2005, DVD PAL, 45 mn.

Deux sites en Bourgogne sont liés à Nicéphore Niépce : le musée de la photographie Nicéphore Niépce (english version) à Chalon-sur-Saône, dirigé d’abord par Paul Jay, puis aujourd’hui François Cheval, ainsi que la maison de Niépce où fut prise la première photographie, à quelques kilomètres de Chalon, qui abrite aussi un musée. Cette institution a fait un énorme travail d’édition en ligne des papiers de Niépce.

 

III. Etienne-Jules Marey (1830-1904) [début de la page]

Contrairement à Niépce, le pionnier de la photographie animée qu’était Etienne-Jules Marey a laissé un grand nombre de publications. En voici un petit échantillon, plus particulièrement lié à l’image :

Du mouvement dans les fonctions de la vie, leçons au Collège de France, Germer-Baillière, 1868.

La Machine animale. Locomotion terrestre et aérienne, Germer-Baillière,  1873.

La Méthode graphique dans les sciences expérimentales, Paris, Masson, 1878.

Développement de la méthode graphique par l'emploi de la photographie, Paris, Masson, 1884.

Le vol des oiseaux, Paris,G. Masson, 1890.

« La chronophotographie : nouvelle méthode pour analyser le mouvement dans les sciences physiques et naturelles », Revue générale des sciences pures et appliquées, no 2,‎ 1891, p. 689-719.

« Analyse des mouvements du cheval par la chronophotographie », La Nature, no 1306 - 11 juin 1898.

Parmi les sources secondaires récentes, citons :

DAGOGNET, F.,  Etienne-Jules Marey: La passion de la trace, Paris, Hazan, 1997.

FRIZOT, M., Étienne-Jules Marey : Chronophotographe, Paris, Nathan, 2001.

BRAUN, M. , Picturing Time : The Work of Étienne-Jules Marey, University of Chicago Press, 1992.

Ainsi que des ouvrages collectifs, à l’occasion d’expositions ou de colloques :

COLLECTIF, La passion du mouvement au XIX e siècle : Hommage à Étienne-Jules Marey, Musée Marey, Beaune, 1991.

COLLECTIF,  Images, sciences, mouvement: Autour de Marey, Paris, L'Harmattan, 2003.

FONT-REAULX, D. de, LEFEBVRE, T., et MANNONI, L. (eds) , E.J. Marey, Actes du colloque du centenaire, Arcadia Éditions, 2006.

Pour voir certaines œuvres de Marey :

FRIZOT, M.,  Photopoche no 13 : Étienne-Jules Marey, Centre National  de la Photographie,  1990.

Le Musée Marey de Beaune est fermé depuis 2005, en raison de sa vétusté, et les fonds ont été transférés au Musée des Beaux-Arts de la ville, mais ne sont visibles que par les chercheurs ou à l’occasion d’expositions temporaires. Une réflexion est en cours pour une exposition plus permanente, mais elle n’a toujours pas abouti.

En 2009, le professeur Marta Braun de l’Université Ryerson, en collaboration avec le Collège de France, a mis en ligne 473 plaques photographiques de Marey consacrées au mouvement sur le site la Bibliothèque Interuniversitaire de Médecine et d’Odontologie de Paris (BIUM), avec des commentaires très détaillés.

La même bibliothèque présente en ligne tout un dossier sur Marey, avec illustrations et articles.

Enfin, en 2013, l’ensemble des archives Marey a été numérisé par le Collège de France, ce qui donne accès à toutes les plaques photographiques .

>suite
sommaire